Qu’est-ce que l’activité physique adaptée?

Toute d’abord on sait que l’activité physique est reconnue comme étant un facteur protecteur de nombreuses maladies non transmissibles. En prévention secondaire et tertiaire, elle est considérée comme une thérapie non-médicamenteuse par la Haute Autorité de Santé (HAS). 

L’activité physique adaptée (APA) regroupe l’ensemble des activités physiques et sportives, adaptées aux capacités de la personne. Elles sont dispensées par les personnes spécifiquement formées aux techniques et modalités d’adaptation (Éducateur en Activité Physique Adaptée, Professeur en Activité Physique Adaptée), auprès des personnes en situation de handicap, et/ou vieillissantes, atteintes de maladie chronique, ou en difficulté sociale, à des fins de prévention, de rééducation, de réadaptation, de réhabilitation, de réinsertion, d’éducation et/ou de participation sociale.

Le professionnel qui encadre les Activités Physiques Adaptées s’appelle un Professeur d’activité physique adaptée.

L’objectif de ces professionnels APA est de prévenir l’apparition ou l’aggravation de maladies, d’augmenter l’autonomie et la qualité de vie des patients, voire de les réinsérer dans des activités sociales.

Quelle formation pour les Professionnels de l’activité physique adaptée?

L’Activité Physique Adaptée relève d’une formation spécifique universitaire en STAPS (Science et Technique des Activités Physiques et Sportives), spécialisée en APA-S (Activité Physique Adaptée et Santé. Le terme de santé est rajouté depuis 2007) de niveau minimum Licence 3.

Elle est composée d’environ 1000 heures de formation générale et 1500 heures de spécialisation. Outre la reconnaissance institutionnelle universitaire par sa place en 74ème section CNU, la formation en APA jouit également d’une légitimation dans le domaine de la santé, au regard des conventions partenariales établies entre la conférence des doyens de STAPS (C3D), et les conférences des doyens de médecine (2012) et de pharmacie (2016).

Quelles sont les missions du professeur d’activité physique adaptée?

L’Enseignant en APA intervient auprès de tout individu dont les aptitudes physiques, psychologiques, ou sociales réduisent sa participation individuelle et collective et sa capacité à avoir une activité physique. Il s’adresse de ce fait souvent aux personnes en situation de handicap, aux personnes vivant avec une maladie chronique, aux personnes ayant des difficultés d’insertion sociale et aux personnes supportant les contraintes du vieillissement. Il intervient dans des conditions techniques, matérielles, règlementaires et motivationnelles adaptées à la situation, la sécurité et l’adhésion de l’individu, et ce grâce aux évaluations qu’il met en œuvre avant d’intervenir. Ceci dans un objectif d’optimisation de la condition physique par une réadaptation, un réentrainement, de l’éducation active et préventive et/ou de l’insertion sociale. A ces fins, il travaille à partir des sciences et techniques des activités physiques et sportives.

Selon les situations professionnelles, les missions des Enseignants en APA sont très variées. Sans être ni spécifiques, ni exhaustifs, ces exemples permettent d’illustrer les missions générales que ces professionnels peuvent poursuivre :

– Optimiser la motricité et les déterminants de la condition physique d’un individu, par le biais de l’activité physique et sportive adaptée afin de lui permettre de maintenir ou développer sa qualité de vie  

– Stimuler la motivation autodéterminée des individus pour l’adoption d’un mode de vie actif au quotidien et régulier

– Accompagner les individus par une intervention soutenant le plaisir dans l’activité physique et la participation sociale afin de favoriser des représentations de soi positives (confiance en soi, estime de soi, etc.)

-Amener à un changement des comportements liés à la sédentarité afin de réduire les facteurs de risque qui y sont associés  

– Mettre en place pour un individu les conditions environnementales et sociales optimales en établissant un réseau d’acteurs sur le territoire, afin de réduire les inégalités d’accès à la pratique et permettre sa poursuite

– Maintenir, rétablir ou améliorer les capacités d’action et d’interaction de l’individu, dans le but de favoriser et développer son autonomie.

Ces missions générales, quel que soit le secteur d’intervention, ont pour finalité d’avoir un effet sur la santé des individus.

L’Enseignant en APA détient ses compétences d’intervention professionnelle spécifiques de ses connaissances en sciences de l’éducation et de la pédagogie acquises durant sa formation initiale. Ainsi, il utilise une pédagogie différenciée afin d’adapter son intervention à chaque individu du point de vue biologique, psychologique et social. Il se base sur les ressources, les freins et les capacités des individus afin de pouvoir optimiser les situations pédagogiques et motrices qu’il propose.

Il construit ses projets d’interventions en APA en réponse aux missions des structures dans lesquelles il intervient. L’Enseignant en APA effectue ses interventions en pleine autonomie, en les articulant dans la mesure du possible avec les actions des autres professionnels de santé, sociaux et éducatifs. Il assure sa part de travail de manière coordonnée avec les activités d’équipes inter et pluridisciplinaires.

Comment se déroule une intervention avec un professeur d’activité physique adaptée?

Les professionnels de l’APA commencent par s’informer des besoins des personnes en collaboration avec le médecin. Ensuite, ils évaluent les capacités physiques, fonctionnelles, psychiques et sociales de la personne, en s’aidant des informations données par le médecin.

En fonction de ce travail d’analyse, ils établissent un programme d’APA qui vise les objectifs définis tout en s’assurant de la sécurité du patient et du respect de ses attentes et de ses préférences.

Qu’est-ce que le sport sur ordonnance?

Depuis mars 2017, L’état a mis en place « le sport sur ordonnance » ; Ainsi, les personnes qui sont en ALD (affections de longue durée, une liste officielle des maladies reconnues comme chroniques) peuvent bénéficier, de la part de leur médecin traitant, d’une prescription d’APA. Celui-ci doit préciser les objectifs thérapeutiques visés, les contre-indications liées à l’état du patient, ainsi qu’une indication de la fréquence et de l’intensité des séances d’APA.

L’intervention de l’Enseignant en APA est donc reconnue et codifiée. Elle est notamment intégrée dans l’article 144 de la loi de santé 2016 relative à la prescription de l’activité physique auprès les patients en affection de longue durée (ALD) dans le cadre du sport sur ordonnance.

Le métier d’Enseignant en APA y est explicitement cité, ainsi que la formation en Licence STAPS APA-S. l’APA fait également partie des compétences recommandées en centre de soins de suite et de réadaptation (SSR).

Les coûts liés à l’APA ne sont pas pris en charge par l’Assurance maladie, mais des possibilités de financement ou de co-financement existent, par exemple par les villes, les départements, les régions, etc. Certaines assurances santé complémentaires proposent des contrats qui financent les APA.

Quels lieux d’exercices pour les professionnels en APA?

L’Enseignant en APA travaille la plupart du temps au sein d’institutions. Il peut également travailler en dehors d’institutions, en exercice libéral, en proposant ses services auprès de clients ou bénéficiaires. Sa formation pluridisciplinaire lui permet de travailler et collaborer avec des professionnels de différents domaines (sanitaire, social et médico-social), dans les établissements publics ou privés, les associations ou fédérations, ainsi que dans le cadre de son exercice libéral.  

Bien que l’Enseignant en APA exerce son métier sous différentes appellations, telles que Enseignant en APA (51%), professeur d’APA (16%), éducateur sportif (11%), le terme « Enseignant en APA » est le plus largement employé et identifié pour définir ce professionnel, de la part des professionnels en APA et des professionnels qui exercent dans son environnement. Il dispose d’une carte professionnelle d’éducateur sportif. Ses conditions d’exercices y sont indiquées et relèvent du Code du Sport.

Les définitions et informations précédentes sont issues du code déontologique de l’enseignent en Activité physique adaptée édité par la Société Française des professionnels en Activités Physiques Adaptées – SFP APA.